Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 17:44

Septembre 44: le cours de l'histoire s'inverse

L'armée de De Lattre venant du sud est à quelques km du village, l'orgueuilleuse troupe allemande de 1940 est aux abois harcelée par le maquis. La réaction des SS est destructrice.

Le 20, livré par des miliciens infiltrés le maquis est attaqué. 1100 hommes tiennent tête à 8000 allemands pendant 4 jours, détournant ainsi des forces combattantes favorisant l'avance des commandos de Provence.

Le maquis tombera en laissant 35 tués et 51 prisonniers qui seront froidement éxécutés.

 

Martyre résistant

 
Huile sur toile 75/50  : Martyre résistant. (dans mes albums)
                            

 En même temps  54 civils dénoncés par des traitres seront torturés et éxécutés . Les allemands laisseront 250 tués et plus de mille blessés...

(GOOGLE: Maquis de la Piquante-Pierre)

           http://www.fortduparmont.com/t450-le-maquis-de-la-piquante-pierre   

Devant la pression des alliés les SS renforcent leur ligne de défense hivernale: la Winterlinie en enrôlant de force tous les hommes valides pour creuser des tranchées antichars, postes de mitrailleuses ... Le village est sous la botte , en avant des lignes.

Les alliés sont à 5km... à Cornimont.

Le 7 octobre, l'assaut est donné pour la conquête du Haut du Faing hauteur stratégique entre La Bresse et Cornimont. Douze jours de combats sanglants. Cette bataille fut la plus sanglante du front de l'Est. La 3° DIA perdra 1200 tués et 4800 blessés, du côté allemand ce sera pas moins de 3000 tués...sans connaitre le nombre de blessés. (GOOGLE: La bataille du Haut du Faing)

C'est ce même jour à 9h du soir que les premiers obus tombent au centre du village...Le bombardement dure 42 jours!

146 000 obus de tous calibres sont déversés sur la commune.

6 semaines pendant lesquelles nous vivons terrés dans les caves, à chaque jour son lot de destruction et de mort de civils...

Le 14 octobre, maman est près d'accoucher, il n'est pas question de rester à la maison en retrait du village. Profitant d'une accalmie, elle est conduite au village . Elle est hébergée chez ma tante à la cave , bien entendu.

Pendant ce temps, ordre est donné aux hommes de se rassembler au fond de la vallée de Chajoux et de Vologne pour creuser des tranchées, en cas de refus, c'est la destruction du village.

 Le 16, Maman nous donne un petit frère: Jean-Pierre . Elle accouche à la lueur des bougies avec l'aide de la sage femme, Jeanne Claudel

Le 17,  Le Haut du faing cote 1003 est conquis par le 6°RTM. Depuis une semaine c'est la pluie quasiment ininterrompue.

Le 18, c'est mon 4° anniversaire, il a plu toute la nuit...Au village les soldats allemands blessés descendus du Haut du Faing se regroupent pour être évacués...

La vie dans les caves est assez folklorique, Chez nous on se retrouve à une quarantaine dans un espace réduit sombre, forcément, une cave et humide ça va de soi. On ne mange que des patates, des rutabagas, les laitages que nos vaches privées de pâturages nous fournissent avec parcimonie, Quelques extras en provenance du trafic clandestin...

C'est la promiscuité, mais pour nous, les gosses, c'est un changement qui nous va malgré l'inconfort.

Les matelas sont installés sur les casiers à patates. Patates arrachées la nuit dans les champs, dans lesquelles de nombreuses limaces se sont, comme nous, réfugiées. Alors le soir avant le coucher c'est la chasse aux limaces, et la chasse se termine par un combat de limaces . La bonne quinzaine de gamins s'en donne à coeur joie, un peu de distraction dans cet enfer, met un peu d'ambiance mais les mamans ont vite fait de mettre un peu d'ordre et de calme dans ce milieu pesant.

Au bout de plusieurs  semaines les bougies commencent à manquer, alors pour s'éclairer , c'est avec la dynamo d'un vélo retourné, et à chacun à son tour on actionne les pédales, c'est la course à voir lequel produira le plus de clarté...

Les mamans profitent de quelques accalmies dans cette pluie d'obus pour nous envoyer prendre l'air...Mais attention de ne pas se faire voir des artilleurs alliés, sinon, c'est immédiatement la sanction, le quartier est arrosé de beaux obus bien sifflants et dispersants.

Mardi 31 Octobre, le bombardement  a fait des dégâts dans de nombreuses habitations du village, le tissage des Proyes est en feu...Il pleut toujours, le temps devient interminable............

La Bresse44 007

Mais le pire est à venir...

A suivre.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sucramus
commenter cet article

commentaires

gerard 29/11/2011 13:28


re bonjour


page publiée en rubrique PAGES HISTOIRE


sous le titre :


LA BRESSE 1940 - 1945 par SUCRAMUS


est-ce que ce titre te convient ?


 


 

dimdamdom59 04/11/2011 17:21



C'est à la fois une belle et triste histoire, mais j'admire toujours la façon de ces jeunes qui n'étaient que des enfants à cette époque de la raconter avec cette note d'innocence et de ne garder
que les bons moments. Mon beau-père qui était jeune soldat à cette époque nous la raconte presqu'à chaque fois que nous lui rendons visite et à chaque fois c'est un régal de l'écouter!!!


Bon ben moi je n'ai pas été très assidue cette semaine lol!!!

Faut dire que l'annuaire prend tant d'ampleur, que je ne sais plus à quels saints me vouer mdr!!!

Mais bon, je suis entrain d'étudier une nouvelle tac-tic pour plaire à tout le monde même à moi en privilégiant la qualité à la quantité !!!

J'espère que tu vas bien, que tu as un temps aussi clément que chez nous, aujourd'hui encore 18 degré et beau soleil!!!
  On va pas se plaindre c'est toujours ça de pris sur l'hiver.

Voilà je t'embrasse  et te dis déjà à lundi!!!

Domi.


ps : un très beau blog à l'honneur aujourd'hui chez les Nuls!!! Tu vas aimer j'en suis certaine!!!



MAKAZOK 03/11/2011 16:11



Bonjour mon sucrami ! Pour le cas où tu ne verrais pas ma réponse sur mon blog, merci pour ton p'ti cas d'eau qui m'a ébloui ! Je voudrais le peindre mais je n'ai pas accès pour imprimer l'image
! Alors, si tu veux bien me l'envoyer, tu serais un sucramour en plus d'un sucrami ! Pour ton article, tu me donnes le frisson mais tu as raison d'en parler pour qu'on n'oublie pas tous ces
terrible moments vécus dans cette horrible guerre ! Je redoute ton prochain article ... En attendant, je t'envoie de gros poutous et je te dis à bientôt



Gérard 02/11/2011 21:24



Bonsoir Sucramus


passionnante ton histoire, avec hâte de lire la
suite


(c'est en effet trop long pour pouvoir la noter dans le livre d'or)


TU peux quand même si tu le souhaites, inscrire un message sur le livre d'or et mettre le lien vers ces
articles


TRES BONNE SOIREE



mirotine 01/11/2011 18:39



TEMOIGNAGE FORT ET DENSE , le tableau est superbe d'émotion et d'efficacité


oui sucra témoigne encore de cette histoire vécue , c'est un cadeau que tu nous fais



Présentation

  • : Le blog de Sucramus
  • Le blog de Sucramus
  • : Mes Pastels et peintures, vous trouverez de tout, selon mon humeur et les opportunités,
  • Contact

Profil

  • Sucramus
  • Peintre pastelliste autodidacte dilettante, sportif né à La Bresse 88 en 40,Je pratique le ski, le VTT, le Roller, j'aime l'humour et le pratique
  • Peintre pastelliste autodidacte dilettante, sportif né à La Bresse 88 en 40,Je pratique le ski, le VTT, le Roller, j'aime l'humour et le pratique

Rejoignez moi

texte qui s affiche

Recherche